Création SCI

Rachat de credit SCI

Une opération de rachat de prêts est envisageable pour une société civile immobilière sous certaines conditions, en voici les spécificités.

Rachat credit SCI : principe et fonctionnement

Le regroupement d’emprunts est une opération de banque qui permet de réunir plusieurs prêts en un seul, l’intérêt étant d’allonger la durée de remboursement et de réduire le montant des mensualités. Dans le cas d’une SCI, il s’agit bien souvent de situations spécifiques qui nécessitent un montage soigné et solide.

Les prêteurs étudient la situation de la SCI et prennent avant tout en compte le type de structure : locative, familiale ou mixte. Les établissements distinguent essentiellement les SCI locatives et les SCI familiales car dans la seconde, les crédits à titre personnels peuvent être pris en compte.

Quel intérêt de réaliser un regroupement de prêts ?

Si les motivations sont bien définies pour un particulier (baisse de mensualités, stabilisation de situation, anticipation d’un évènement…), il n’en est pas de même pour une SCI. Généralement, ces structures ont une part important de prêts immobiliers justifiée par la nécessité de financer l’acquisition des différents biens. L’intérêt est tout autre pour une SCI qui peut avec le regroupement d’emprunts améliorer son ratio hypothécaire, c’est-à-dire le montant du prêt divisé par la valeur du bien.

Cette opération permet également d’améliorer son ratio de solvabilité auprès des autres établissements de financement. La part des encours réduite apporte un degré de confiance supplémentaire à ces organismes. Un montage bien réalisé permet notamment une mise en valeur du bien immobilier et l’uniformisation des remboursements, ce qui apporte plus de simplicité dans la gestion quotidienne de la SCI.

Nature du financement

Lorsqu’il s’agit de professionnels et dans ce cas précise de SCI, on parle généralement de regroupement de prêts immobiliers, c’est-à-dire un prêt dont la part des encours immobiliers est supérieure à 60% de la somme totale à reprendre. Une garantie est mise en place, cela peut être une garantie hypothécaire ou un cautionnement hypothécaire.

En matière de taux, l’offre peut très bien être proposée sur du taux fixe ou variable, avec des valeurs proches du marché actuel. Les durées envisageables vont de 60 mois (5 ans) à 420 mois (35 ans). En termes de montant, il n’y a pas de limite sur ce type de financement, le prêteur peut très bien proposer un rachat des encours à hauteur de 150 000 € comme 1 500 000 €.

La liste des justificatifs à fournir (non exhaustive)

Voici les documents nécessaires à l’étude d’un regroupement de prêts pour une société civile immobilière (SCI) :
- Extrait Kbis de moins de 3 mois avec les statuts
- Déclaration 2072 (ou 2065) des 3 derniers exercices
- Titre de propriété
- Avis de taxe foncière et d’habitation
- Offre de prêts
- Relevés bancaires (3 derniers mois)
- Si bien en copropriété : attestation du syndic.
- Si SCI familiale, accord de tous les associés concernant le cautionnement hypothécaire.


Autres articles à lire

Caution SCI pour associé


Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Avocat | Emprunt | Loi Pinel | Autres sites | Légal | Contact