Création SCI

Rentabiliser sa résidence secondaire

Quelles sont les tendances sur le marché des résidences secondaires ?

Les résidences secondaires en quelques chiffres

Le marché de la résidence secondaire se porte bien, avec 3,3 millions de résidences secondaires.

9% des français sont propriétaires d’une résidence secondaire, record mondial !

Il y a actuellement un nouvel élan de ce marché, suite à une baisse des prix de 20 à 30% des prix parfois jusqu’en 2016. En tête de cette reprise, le bassin d’Arcachon profite de l’activité soutenue à Bordeaux, puis vient Deauville, et Cassis.

Généralement, les investisseurs recherchent un bien situé au maximum à trois heures de leur domicile. La côte ouest attire donc fortement les parisiens.
Dans les stations du littoral de l’ouest, sur les cinq dernières années, les notaires on constaté les évolutions de prix suivantes :

  • Pour les maisons :
    • Les hausses les plus fortes constatées à : Arcachon, au Cap Ferré, à Bayonne ;
    • Les baisses de prix les plus importantes : Cabourg, Royan, La baule, le Croisic, Trouville
  • Pour les appartements :
    • Les hausses les plus fortes constatées à : Arcachon ;
    • Les baisses de prix les plus importantes : Carnac, Quiberon, Le Pouliguen.
JPEG - 52 ko
Résidence secondaire

Rentabilité d’une résidence secondaire

Pour revenir aux tendances précédentes, il faut noter que plus les prix d’achat de l’immobilier baissent et plus la rentabilité de l’investissement peut être intéressante.

Louer ponctuellement sa résidence secondaire est en effet possible via :
- une agence immobilière,
- directement via des sites tels que Le Bon Coin,
- des plateformes de location touristique tels Airbnb, Abritel...

Ces revenus permettent de couvrir les frais d’entretien, les travaux...

Cette mise en location demande de loger son logement. Il doit donc être meublé. Or la qualité de cet ameublement fait partie des critères de sélection d’une location. Plus largement, ces critères principaux sont :
- l’accessibilité du logement (en train par exemple),
- la praticité du logement,
- la proximité avec la mer, les pistes de ski... ce que viennent recherchés les locataires de ce bien.

Placement plaisir ou véritable rentabilité ?

Il faut avouer qu’une résidence secondaire, si l’on souhaite s’en réserver l’usage durant quelques semaines par an, ne pourra pas être louée en permanence et aux meilleurs moments (que l’on se réserve bien évidemment).

Au final, sa rentabilité ne sera peut-être pas comparable à celle escomptée d’un véritable investissement immobilier tels qu’une acquisition en Loi Pinel, une résidence étudiante, sénior, un achat dans un Ehpad... et autres investissements défiscalisés.

Le but de la location de sa résidence secondaire sera donc davantage de couvrir les frais et travaux d’entretien, et éventuellement de financer les travaux d’amélioration envisagés.


Autres articles ? lire




Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Expert-comptable SCI | Emprunt | Loi Pinel | Légal | Contact