Création SCI

Visites d’un bien loué

Un locataire n’a pas toujours intérêt à faciliter les visites et la vente du bien qu’il occupe. Comment agir pour éviter sa mauvaise volonté éventuelle à permettre ces visites ?

Raisons du départ du locataire

Lorsque le locataire a fait part d’un préavis, on peut imaginer qu’il contribuera à la relocation du bien. Son intérêt est effectivement de bien terminer la location et de récupérer son dépôt de garantie très rapidement ; c’est pourquoi il est généralement diligent.

En revanche, la situation se complexifie lorsque le propriétaire donne congé pour vendre. Certains locataires rencontrent des difficultés réelles à signer un bail pour un bien équivalent ; c’est pourquoi ils ne font rien pour que la vente avance. Ce qui bloque les opportunités de vendre pendant au moins six mois, le temps que le congé prenne fin.

JPEG - 12.5 ko
Visite appartement loué

Règles en matière de visites d’un bien loué

La loi dispose que le locataire est obligé d’accepter les visites, mais elle n’explique pas dans quelles mesures. On sait simplement que les visites ne doivent pas avoir lieu un jour férié ou excéder plus de deux heures par jour. Rappeler cette obligation au locataire n’est pas forcément efficace, même s’il est important d’essayer par pli recommandé.

C’est pourquoi il est également conseillé d’utiliser cette lettre pour expliquer les droits du locataire, afin qu’il voit quelques avantages à être plus conciliant. Lorsqu’un congé pour vente lui est donné, le locataire peut résilier le bail à tout moment. S’il trouve un logement avant la fin du congé, alors il est libre de déménager quand il le souhaite. Un état des lieux de sortie, ainsi que la remise des clefs, doivent être alors effectués. Affirmer sa connaissance et sa volonté de respecter les droits du locataire peut le rassurer.

Le locataire se soucie éventuellement aussi de savoir comment est-ce que les visites seront organisées. Pour le rassurer, il est possible de fixer des règles arrangeant les deux parties. Le propriétaire en profite également puisqu’il peut s’organiser directement avec les visiteurs. Par exemple : le locataire sera averti X jours avant et les visites auront lieu les jours X et X, de X heures à X heures. Il doit informer le propriétaire s’il n’est pas disponible pendant un créneau horaire.



Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Expert-comptable SCI | Emprunt | Loi Pinel | Légal | Contact