Création SCI

Estimation par un agent immobilier

Comme chaque bien immobilier est unique et les prix varient chaque mois, il est difficile de savoir à combien vendre un bien immobilier. D’autant plus que la vente est parfois rendue urgente par un crédit relais, une mutation professionnelle ou une séparation du couple. Certains personnes disposent de plus de temps pour « tester » le marché. Toutefois, ce comportement est assez risqué.

Fixer le juste prix

Le prix du bien immobilier qui apparaît sur les publicités est très important. Ce prix d’appel constitue le critère déterminant qui va déclencher les demandes d’informations et les visites. Si le prix correspond à la demande, alors plusieurs visites vont avoir lieu.

Par contre, si le prix est trop cher, le bien immobilier va être catalogué comme « trop cher ». Après un certain temps d’essais infructueux, les vendeurs vont choisir de baisser leur prix de vente. Les acheteurs remarquent alors que le vendeur se presse de vendre. Ils se doutent que le propriétaire n’a pas reçu de proposition intéressante. Ils sont alors tentés de négocier encore plus le prix à la baisse ou ils se méfient.

Pour maintenir une position de force, le vendeur a plus intérêt à proposer directement un prix raisonnable. Il place ainsi les acheteurs en situation de concurrence, où chacun émet sa meilleure proposition pour remporter la vente. Plus la vente est rapide, plus il s’économise du stress, des taxes et parfois même un loyer ou un double crédit.

Comprendre l’estimation d’un agent immobilier, afin de déterminer un prix d’appel

L’estimation d’un agent immobilier prend deux formes. Il peut s’agir d’un prix unique ou d’une fourchette de prix. L’idéal est de ne pas dépasser cette fourchette de prix pour rester sur un délai rapide de vente. Ces prix sont généralement calculés selon une méthode comparative avec plusieurs biens qui ont déjà été vendus. Elle est assez fiable.

L’estimation de l’agent immobilier ne répond pas mes attentes, que faire ?

Quand les prix baissent

La crise de l’immobilier en 2015 a fait chuter fortement les prix. Sur certains secteurs, les biens valaient moins chers en 2015 qu’en 2009. Cette réalité est très dure à accepter pour des propriétaires qui espéraient utiliser l’argent de la vente pour s’investir dans un nouveau projet. D’autant plus que personne que cette situation est rare et inattendue.

Mise à part trouver un acheteur prêt à surpayer un bien immobilier, il faut attendre que les prix du marché montent. Ceci est possible pour des biens assez rares sur un secteur, mais pas sur un appartement parmi tant d’autres à vendre dans une copropriété.

Quand les prix montent

Les prix ont commencé à ré-augmenter progressivement à partir de l’été 2015. Dans ce cadre, il est prudent de ne pas anticiper une poursuite de la hausse et de choisir le prix de vente qui correspond au marché actuel. Dans cette configuration, un prix juste dans un marché haussier, les délais de vente sont minimes.

Que faire pour valoriser au maximum mon bien immobilier ?

L’agent immobilier est compétent pour vous donner les conseils les mieux adaptés à votre bien immobilier. Il peut s’agir de certains menu-travaux et de désencombrement à la Stéphane Plaza. Cela peut aussi consister en une campagne publicitaire très importante dans les boîtes aux lettres, sur internet et même une « journée portes ouvertes ». Il existe également des visites virtuelles, des illustrations réalisées par des décorateurs d’intérieur et beaucoup d’autres annonces originales. En ces temps de crise, les professionnels ne manquent pas d’inspiration pour relancer les transactions immobilières.



Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Expert-comptable SCI | Emprunt | Loi Pinel | Légal | Contact