Création SCI

Investissement défiscalisé en SCI

Il est possible de réaliser un investissement défiscalisé au sein d’une société civile immobilière, en particulier acquérir un logement destiné à être loué dans le cadre :
- d’un investissement Pinel (après les dispositifs Duflot et Scellier et dans le même esprit),
- de la loi Girardin en outre-mer.
Un investissement dans une résidence pour séniors est également une autre possibilité d’augmenter la rentabilité d’un investissement immobilier.

L’avantage fiscal obtenu de cet investissement réalisé par une SCI est alors réparti entre les associés.

Le crédit d’impôt retiré par chaque associé s’ajoute aux revenus défiscalisés qui sont plafonnés pour chaque foyer fiscal (mais différemment suivant que l’on réalise un investissement Pinel ou Girardin).

Pour êtes contacté par un gestionnaire de patrimoine et étudier l’intérêt d’un tel investissement défiscalisé, une fiche contact est disponible sur ce site (gratuit, sans engagement).

LIENS COMMERCIAUX

ARTICLES
  • Pinel
    • Loi Pinel SCI

      La loi Pinel apporte par rapport à la loi Duflot un abattement supplémentaire, mais aussi un fonctionnement plus souple, permettant notamment une location à un ascendant ou descendant.

    • Loi Cosse et SCI

      Une loi Cosse sera bien proposée, mais sans modifier le dispositif Pinel comme certains investisseurs l’attendaient.

    • Plafonds de loyers Duflot et Pinel

      Un investissement en loi Duflot ou Pinel exige que le foyer fiscal du locataire ne dépasse pas un plafond de ressources et entraîne la perception d’un loyer plafonné par mètre carré. Ces plafonds sont actualisés annuellement.

    • Plafond niches fiscales

      Il existe différents moyens d’investir en dehors du plafond des niches fiscales, par exemple par un investissement en loi Girardin ou une épargne placée en loi Madelin ou sur un Perp.

    • Risque Pinel zone B2

      On peut perdre beaucoup d’argent avec la loi Pinel. Le risque est en effet d’investir dans un logement dont on ne pourra plus se débarrasser ensuite. Or si le bien reste non loué, c’est à dire si l’investissement est requalifié en investissement immobilier classique, sans crédit d’impôt, alors le remboursement de l’aide fiscale reçue imposera souvent une revente rapide, et là encore le plus souvent une moins-value importante.

    • Loi Duflot sci

      Règles applicables aux sociétés civiles immobilières qui ont réalisé un investissement défiscalisé en loi Duflot.

    • Comparaison Duflot 2013 Scellier 2012

      Comparaison de la rentabilité d’un investissement immobilier défiscalisé réalisé par une société civile immobilière.

    • Loi Scellier au sein d’une SCI

      Rappel des règles fiscales applicables suite à l’achat d’un immeuble en loi Scellier.

    • Indivision entre concubins et de Robien

      Cas particulier de l’investissement en de Robien réalisé par deux concubins qui se séparent ensuite.

  • Autres défiscalisations
    • Pinel Outre-mer

      Une société civile immobilière a le droit d’acquérir un immeuble en Loi Pinel en Outre Mer, bénéficiant alors d’une déduction d’impôt à répartir entre les associés, et de la possibilité de louer ce logement à un ascendant ou descendant.

    • Loi Malraux en SCI

      La loi Malraux est un dispositif de défiscalisation immobilière qui permet de rénover un immeuble en récupérant sous forme d’un crédit d’impôt une partie de son investissement.

    • Investissement Girardin en SCI

      La loi Girardin permet des investissements défiscalisés risqués, qui offrent des taux de rendement assez intéressants et qui sortent du plafond des niches fiscales.

    • SCPI en SCI

      L’investissement immobilier est possible via la souscription de parts de SCPI, permettant alors une bonne diversification entre différents produits, et répartissant le risque et les bénéfices entre les différents associés de la société civile immobilière.

  • Résidence pour séniors
    • Marché des résidences seniors

      Le marché des résidences pour seniors promet une croissance importante d’ici à 2050, si l’on se réfère aux études de l’INSEE. On peut même envisager un investissement dans les résidences pour personnes en perte d’autonomie (Ehpad) pour répondre aux besoins prévisionnels de la population française.

    • Définition résidence seniors

      Le marché des résidences seniors est porteur. Selon une étude du cabinet Xerfi, la France ne compte que 250 résidences seniors et villages seniors pour un total de 20.000 places. Les besoins en résidences seniors restent importants.

    • Caractéristiques de l’investissement dans une résidence

      La résidence pour seniors d’adresse à des personnes de plus de 60 ans valides qui vivent seules ou en couples. Le montant à investir dépend de l’immeuble acquis, il s’agit toujours de réaliser un investissement immobilier, et donc de s’assurer de l’emplacement adéquat de la résidence.

    • Pinel et résidence seniors

      Investir dans une résidence services seniors peut parfois permettre de bénéficier du régime fiscal Pinel, et donc d’un avantage financier sous forme de crédit d’impôt. Cependant, les conditions de la loi Pinel ne s’adaptent que difficilement aux caractéristiques d’une résidence seniors.

    • Censi-Bouvard sur résidence seniors

      Les investissements effectués dans des résidences meublées acquises neuves peuvent ouvrir doit à une réduction d’impôt de 11% avec le dispositif Censi-Bouvard conformément à l’article 199 services du codes des impôts.

    • Inconvénient résidence seniors

      Les inconvénients d’un investissement dans une résidence seniors peuvent apparaître au moment de la revente.

    • Imposition des loyers d’une résidence seniors

      Le mode d’imposition des loyers retirés d’un investissement dans une résidence sénior va dépendre du mode de location (meublé ou non meublé), et de l’application d’un régime micro ou du régime réel.

    • Revendre une résidence seniors

      Le coût d’un intermédiaire pour la revente d’une résidence senior, de l’ordre de 4%, peut être justifié pour le vendeur afin de trouver un acquéreur, et pour ce dernier dans la mesure où la qualité de l’investissement doit être mesurée, et les risques liés au bail correctement évalués.

  • Autres résidences
    • Résidences de tourisme

      La résidence tourisme est un compromis entre acquisition d’une résidence secondaire et investissement immobilier.

    • Résidences étudiantes

      La résidence étudiante est un support d’investissement qui tente de privilégier la rentabilité immédiate par la loi Censi Bouvard et la location en meublé non professionnel. Ensuite, la rentabilité à long terme est moins évidente, et demande quelques études et projections financières, notamment si l’emprunt contracté a une durée supérieure aux 9 années du bail.

    • Résidence EHPAD

      Présentation des résidences EHPAD et du cas d’un tel investissement défiscalisé par une SCI.

    • Résidence d’affaire

      La résidence d’affaire fonctionne exactement comme une résidence tourisme, avec la particularité d’être située dans une zone urbaine, correspondant alors à des besoins d’autres locataires, et offrant les mêmes avantages fiscaux (Censi Bouvard, récupération de la TVA...).

    • Inconvénients résidence tourisme

      Si l’avantage Censi Bouvard limite le montant de l’investissement dans une résidence tourisme, la réduction éventuelle des loyers après quelques années vient quant à elle limiter la rentabilité, et les possibilité de remboursement de l’emprunt initialement contracté.

    • Pièges des résidences services

      Investir dans une résidence services peut réserver quelques pièges, lorsque les conditions du bail sont revues par l’exploitant et diminuent la performance de l’investissement initialement proposé.

Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Avocat | Emprunt | Loi Pinel | Autres sites | Légal | Contact