Création SCI

Coût diagnostics techniques obligatoires (DPE, CREP, plomb, termites...)

Le coût des diagnostics techniques n’est pas réglementé et des écarts de coûts et de services sont donc constatés entre diagnostiqueurs.

Coût moyen des diagnostics immobiliers

Les coût des diagnostics immobiliers dépend du nombre de diagnostics obligatoires (voir rubrique diagnostics obligatoires vente et diagnostics obligatoires location).

Pour réaliser l’ensemble des diagnostics immobiliers obligatoires lors de la cession d’un bien, il faut compter entre 300€ et 700€ TTC. Pour la location d’un bien, le coût des diagnostics immobiliers sera compris entre 200€ et 400€ TTC. Cette fourchette large tient compte de la diversité des biens à diagnostiquer (studio, maison, grande ville, province...). Nous donnons en exemple une grille tarifaire des diagnostics obligatoires pour une location.

Nous proposons également, après avoir complété un rapide questionnaire, d’obtenir des devis gratuits des diagnostics immobiliers que vous souhaitez effectuer.

Limiter le coût des diagnostics immobiliers

Le coût des diagnostics immobiliers peut être réduit dans certains cas si l’on limite leur nombre :

  • le diagnostic termites n’est obligatoire que dans certaines zones géographiques, ce qu’un diagnostiqueur peut oublier de vous préciser.
  • certains diagnostics sont valables sans limitation dans le temps : la certification de surface loi Carrez a peut-être déjà été annexée à l’acte notarié d’acquisition du bien, de même que le CREP (diagnostic plomb) et le diagnostic amiante également valables pour une durée illimitée.
  • l’ERNT (exposition aux risques naturels et technologiques) est un document que l’on peut compléter soi-même à partir des informations disponibles sur simple demande dans les mairies.

En revanche, il est conseillé de faire réaliser l’ensemble des diagnostics souhaités auprès du même diagnostiqueur car le coût des diagnostics
est souvent dégressif en fonction de leur nombre,
comprend des frais fixes de déplacement.

Comparer le prix des diagnostics immobiliers

Pour comparer le prix d’offres de diagnostiqueurs, il est nécessaire de prendre en compte :

  • l’urgence de votre demande : s’il vous manque des diagnostics juste avant une vente ou une location, inutile de chercher à obtenir le meilleur coût...
  • le coût TTC des diagnostics : par téléphone, on pourrait vous indiquer le prix HT de ces diagnostics...
  • y ajouter les coûts annexes (frais de déplacement notamment, surtout en province),
  • le même nombre de diagnostics : certains diagnostics (plomb, amiante, gaz et électricité) ne sont obligatoires qu’en fonction de l’ancienneté de la construction et pourraient donc ne pas être prévus initialement par un diagnostiqueur qui ne vous aurait pas interrogé sur ce point avant son déplacement et vous mettrait lors de son diagnostic devant une obligation et un surcoût non négociable.
  • les délais d’obtention de ces diagnostics en cas d’urgence mais surtout le coût d’un éventuel second diagnostic termites. En effet, celui-ci n’est valable que pour une durée de 6 mois et devra le rester jusqu’au jour de la signature de l’acte de vente. Or la préparation de cet acte notarié demande souvent 3 mois environ. Aussi, si l’on n’est pas certain de trouver acquéreur rapidement, il peut être opportun d’anticiper le coût d’un nouveau diagnostic termites avant cette vente avec votre diagnostiqueur (qui pourra s’engager à un second diagnostic gratuit ou, au contraire, profiter de l’occasion pour facturer largement ce diagnostic, plus frais de déplacement...).

Enfin, il ne faut pas s’étonner de la pratique des diagnostiqueurs immobiliers qui exigent un règlement avant même la remise des diagnostics (parfois seulement un acompte) papier qui seuls ont une valeur légale. Cependant, le carnet de plaintes que doit obligatoirement tenir un diagnostiqueur en vue d’un contrôle périodique par son organisme certificateur rend quasiment nul le risque de ne pas obtenir les diagnostics payés. En revanche, face à cette pratique, l’engagement du diagnostiqueur sur ses délais d’envoi des diagnostics version papier et signés trouve tout son intérêt (2 ou 3 jours généralement, mais parfois 10 jours).

Déduction fiscale du coût des diagnostics immobiliers

Si vous relevez du régime micro foncier, le coût de ces diagnostics immobiliers est compris dans l’abattement forfaitaire des 30%.

En revanche, dans le cas contraire, le coût de ces diagnostics immobiliers obligatoires viennent en déduction des revenus de la SCI pour déterminer son résultat. Comptablement, ils sont à enregistrer en frais de réparation et d’entretien.

Trouver un diagnostiqueur immobilier

Création SCI propose d’utiliser un formulaire de demande de devis gratuits pour vos diagnostics immobiliers, afin de choisir le diagnostiqueur immobilier le moins cher.



Participer au forum
  • 28 mai 2009, par Manu

    Bonjour
    L’entreprise qui doit faire le DPE, est elle dans l’obligation de se deplacer alors que le diagnostic porte sur un appartement et qu’elle a dèjà effectué un diagnostqieu sur un logement voisin identique ??

    • 28 mai 2009

      Oui, le DPE nécessite de se déplacer pour "mesurer" les qualités d’isolation, des fenêtres... du logement en question. OR ces critères qui permettront le calcul du DPE sont liés à un bien précis et non à une copropriété.

Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Avocat | Emprunt | Loi Pinel | Autres sites | Légal | Contact