Création SCI

Investissement Girardin en SCI

L’investissement Girardin est un moyen d’investir dans l’immobilier mais surtout de profiter d’une défiscalisation importante hors plafond des niches fiscales.

Principe de l’investissement Girardin

La loi Girardin favorise l’investissement en Outre-Mer, par l’intermédiaire d’un monteur, un cabinet de défiscalisation. Ce monteur réunit des investisseurs et complète leurs apports d’un emprunt, pour obtenir un certain effet de levier.

Ces capitaux sont ensuite investis dans différents secteurs d’activité, plus ou moins risqués, et permettant aux contribuables de bénéficier d’un crédit d’impôt variable en fonction du type d’équipement :
- crédit d’impôt de 47,37% pour des investissements Girardin sans agrément : financement de matériels de travaux le plus souvent, engins de chantier...
- 37,5% si l’investissement bénéficie au contraire d’un agrément : pour des investissements plus lourds, agréés par le fisc et donc normalement moins risqués.
- 35% si le financement est destiné au logement social : cette destination des fonds ne permet pas une rentabilité aussi élevée que dans les cas précédents ; en revanche, les bailleurs sociaux qui bénéficient de l’avantage Girardin sont souvent détenus par l’Etat, qui apporte donc indirectement sa garantie.

L’essentiel de la rentabilité attendue est liée à ce crédit d’impôt initial entièrement acquis dès l’année de l’investissement.

En effet, les équipements financés en Girardin sont ensuite loués durant 5 années (ce qui fixe la durée de ce dispositif de défiscalisation), suite à quoi le plan de location se termine par une option d’achat pour 1 euro.

Plafond spécifique loi Girardin

Le plafond des niches fiscales de 10.000 euros n’est pas concerné par l’investissement en Girardin. Celui-ci fait l’objet d’un plafond indépendant d’un montant de 18.000 euros.

Cette limite ne s’applique pas au montant de l’investissement mais au crédit d’impôt correspondant.
Par exemple, pour un investissement dans un logement social, ce crédit d’impôt s’élève à 35% du total investi.
Ainsi, un contribuable peut investir au titre d’une année N en loi Girardin un montant supérieur à 50.000 euros et profiter à ce titre d’une réduction d’impôt (et non de sa base imposable) de 35% de ce capital, soit 17.500 euros.

Où investir en Girardin

La loi Girardin s’applique à des investissements réalisés à La Réunion. Cependant, il faut tenir compte ici de la baisse progressive de la rentabilité des locations.

De la même façon, aux Antilles, il est difficile de trouver des locataires remplissant des conditions de revenus par rapport au loyer recherché satisfaisantes.

Aussi les investissements en Girardin se développent à Tahiti.

Investir en Guyane française est une autre possibilité.

D’une façon générale, il est essentiel d’être conseillé dans le cadre d’un tel investissement,
et de prendre ses informations auprès d’un professionnel qui disposera d’une assurance professionnelle.


Autres articles à lire

Pinel Outre-mer

Loi Malraux en SCI

Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Avocat | Emprunt | Loi Pinel | Autres sites | Légal | Contact