Création SCI

Résidence d’affaire

Une résidence d’affaire est une résidence de tourisme situé dans un milieu urbain.

Principe des résidences d’affaire

Un promoteur réalise la résidence.
Un gestionnaire se charge ensuite de sa gestion (sachant que cette société de gestion est souvent une filiale du promoteur).
Au bout de la chaîne, un investisseur achète un lot de copropriété. Une résidence-affaire est en effet une copropriété.

Cet investisseur signe alors un bail commercial, d’une durée de neuf années minimum donc, avec l’exploitant de la résidence.

L’exploitant gère la résidence (recherche de locataires, entretien, gestion...) et le copropriétaire perçoit un loyer dont le montant est fixé dans le bail.

Un investissement défiscalisé

L’investissement est en partie défiscalisé puisque l’investisseur :

  • récupère la TVA sur son investissement, soit une remise immédiate de 20% sur son achat ;
  • bénéficie de l’avantage fiscal Censi-Bouvard qui permet d’économiser 33.000 euros sur la durée du bail de 9 ans ;
  • comme il s’agit d’une location meublée, le propriétaire a la possibilité de bénéficier du régime du loueur en meublé non professionnel (LMNP).

Contraintes et risques pour l’investisseur

Lors de l’acquisition, comme pour n’importe quel investissement immobilier, en particulier lorsque celui-ci génère une possibilité de défiscalisation, il faut être attentif au risque de surévaluation du bien. Ce risque est d’autant plus grand qu’il est difficile en la matière de comparer le projet proposé (vente sur plans le plus souvent) avec des biens de même nature (les résidences d’affaire étant encore relativement rares et non présentes sur tout le territoire).

La récupération de la TVA lors de l’acquisition est liée à une détention du bien d’une durée au moins égale à 20 ans.

Enfin, il existe le risque d’une différence de rendement entre ce qui a été annoncé initialement (et qui a permis sur le papier de négocier au plus juste l’emprunt correspondant) et ce qui sera pratiqué sur le long terme. C’est ce risque qui est détaillé dans notre autre article Pièges des résidences services.

Intérêt d’une résidence d’affaire en SCI

Lorsque l’investissement dans une résidence services, dont la résidence d’affaire par exemple, est réalisé via une société civile immobilière, le propriétaire du bien n’est plus le ou les particuliers ayant décidé de cette acquisition, mais la société. Aussi, pour sortir de cet investissement, la vente des parts sociales est une possibilité qui n’impactera pas la durée de détention de l’immeuble par la SCI. Les avantages fiscaux initiaux ne sont alors pas remis en cause.

Les offres actuelles

Si vous souhaitez savoir quels types de résidences sont actuellement proposés aux investisseurs, le formulaire de contact suivant est disponible.



Plan du site | Annonce légale | Expert-comptable | Avocat | Emprunt | Loi Pinel | Autres sites | Légal | Contact